Autres

Robert Lamoureux, Eloge de la fatigue. C’est un poème de Robert Lamoureux. A écouter quand la fatigue nous terrasse, pour retrouver le sourire, voire une énergie nouvelle, grâce à ce texte si joliment écrit. Et tellement plein de vie.


Unbreakable Kimmy Schmidt, série américaine diffusée sur Netflix

Kimmy Schmidt, kidnappée par un gourou à l’âge de 14 ans, a été retenue prisonnière pendant 15 ans dans un bunker avec trois autres femmes. Le gourou leur avait  fait croire que l’Apocalypse avait eu lieu. Libérée à l’âge de 29 ans, la jeune femme refuse de rester dans l’Indiana. Elle fuit la médiatisation des « femmes taupes », comme on les appelle, elle et ses 3 compagnes. A l’inverse de ses compagnes d’infortune qui y voient « un juste retour de ce que nous avons subi », elle refuse de profiter des avantages matériels de cette médiatisation.

Kimmy Schmidt, elle, décide d’avancer dans un espace où elle ne subira pas. Elle part vivre un futur « à elle » dans une autre ville : New York, qui lui garantira l’anonymat. Débordant d’optimisme, et protégée par sa naïveté, Kimmy Schmidt va déjouer tour à tour les pièges du logement et de l’emploi. Elle perçoit bien qu’elle est en total décalage : elle ne sait pas ce qu’est un téléphone portable, un selfie, les garanties d’un loyer, un rendez-vous dans un restaurant, mais malgré cela elle prend sur elle. C’est tellement mieux que d’être enfermée dans le bunker ! Grâce à sa gentillesse, sa générosité, sa bienveillance et son émerveillement permanent d’être « libre », elle dépasse toutes les difficultés et déjoue les pièges que la vie lui tend.

Le procès du gourou nous montre comment fonctionne la manipulation d’un pervers narcissique, qui retourne littéralement la situation à son avantage par d’habiles insinuations et en répondant systématiquement à côté des questions qui lui sont posées par un juge désarmé face à cette emprise. Dans une scène d’anthologie au beau milieu du procès, tandis que la médiatisation est à son comble, le colocataire et ami de Kimmy, Titus, se retrouve à un moment lui aussi victime, comme s’il était hypnotisé par le gourou, qui s’installe dans sa tête tel un virus.

Heureusement rien ne résiste à Kimmy ! Voilà une série qui nous montre à quel point la « vie passe partout et est plus forte que tout »…